Les résolutions, mode d’emploi condensé

RédactionBlog

Périodiquement revient la fin de l’année, sa période festive, son effervescence commerciale, ses repas aux allures de pièces de théâtre, le regard porté sur les jours et les actions passés, du moins, celles qui ont eu la chance d’être mises en œuvre… Et vient le temps des bonnes résolutions pour l’année qui arrive, celle-là même que l’on espère meilleure à chaque fois, l’année taille patron, celle qui va surpasser toutes les autres ! jusque-là rien de bien nouveau vous allez me dire et vous êtes probablement très juste dans votre raisonnement.

Cela m’amène à vous poser LA question, combien d’entre-elles sont récurrentes et vous accompagnent depuis quelques années ? Oups, excusez-moi, je ne voulais pas vous froisser, mais si elles vous suivent et ne sont pas réalisées, c’est qu’il y a un os quelque part, ça bogue dans le programme. En fait c’est peut-être juste le mode d’emploi qui n’a pas été bien lu, alors je vous en fournis un autre exemplaire ci-dessous.

C’est parti !
C’est maintenant que ça se passe, vous avez la possibilité de tordre le cou aux échecs ou demi-réussite et d’aller dans la direction qui vous fait véritablement vibrer, celle de concrétiser vos idées. Comment le faire ? En planifiant un minimum, non, en fait un maximum, difficile de se rendre quelque part si l’on ne sait pas où l’on va, la planification n’a rien de rigide, elle est une boussole, et, comme une boussole, elle vous indique une direction mais ne vous oblige pas à la suivre, ce choix est de votre ressort. Une fois cette étape faite, lorsque vous savez ce que vous voulez réaliser ou expérimenter dans votre vie, il peut être utile de bénéficier du travail effectué par d’autres avant vous. Élargir votre champ de vision, prendre exemple sur d’autres (positif ou négatif), gagner du temps, vous vous épargnerez certaines peines.

A ce stade, vous avez le but, la boussole, une carte fournie par le travail des autres, il ne reste plus qu’à agir, enfin presque, pas d’affolement ni d’empressement exagéré. À chaque travail son outil, avez-vous en mains tous les outils nécessaires à faire le job ou vous en manque-t ’il ? C’est bon vous avez tout ? Alors il faut y aller ! Attaquez avec dévotion les tâches à accomplir ! La détermination avec laquelle vous les traiterez est le produit dopant de la réussite de celles-ci.

C’est génial, vous avancez bien, mais vous doutez un peu, c’est normal, les autres ne sont pas aussi enthousiastes que vous, ça peut arriver, il va falloir trier un peu. De manière générale, il est préférable d’éviter les relations dites toxiques, celles qui épuisent votre énergie et qui ont tendance à vous décourager, mais que cela soit clair, je ne dis pas qu’il faut se retirer dans sa grotte car tous vous veulent du mal. L’idéal étant bien sûr de partager la manière de faire, d’échanger les idées et de ne garder que celles qui ont du sens et de l’intérêt pour vous.

Bien, je vous ai assez retenu et vous laisse aller festoyer et dresser votre liste de résolutions, vous souhaite plein succès dans l’atteinte de vos objectifs.

BCHT – José Beuchat